Cap Nord et Lofoten - été 2005

Répondre

0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 0

Avatar du membre
Mangue67
Carapace de papier
Carapace de papier
Messages : 54
Enregistré le : 31 oct. 2010 13:15
Localisation : SUISSE
pickup ou autre véhicule : Chevrolet Silverado C 2500 de 1998
cellule : Lance Lite 815 de 2005

Cap Nord et Lofoten - été 2005

Message par Mangue67 »

La Tortue de Félix Par Mangue67

C'était l'ère d'avant. C'était avant l'événement. C'était avant la métamorphose. C'était avant qu'on ne devienne tortue... :)
En 2005, nous avons réalisé un rêve vieux de plusieurs années : rejoindre le Cap Nord et les îles Lofoten et ceci grâce à notre véhicule de l'époque, Point Virgule (cf. présentation des membres).
Trois objectifs pour ce voyage : le soleil de minuit :sunny: , l'observation de baleines et la découverte à la force du mollet de quelques coins des ces régions septentrionales.

Afin de rejoindre le Nordkapp le plus rapidement possible, nous avons opté pour le ferry entre Rostock et Trelleborg non sans avoir pédalé le long de la piste de l'Ostsee Kuste Radweg. Une pure merveille !
Image
La traversée de la Suède s'est faite via Jönköping, Sundsvall, Luleå, le long du Golfe de Botnie. L'excellent réseau routier nous a impressionnés. Et c'est avec grand plaisir que nous croisons nos premiers élans. Bon sang ce que c'est grand !
Image
Le passage du mythique cercle polaire s'est fait (évidemment...) à vélo et avec les moustiques aussi voraces que nombreux ! Cette étape a quelque chose, déjà, de surréel. Peu de monde, des espaces vierges à perte de vue, un ciel limpide et une luminosité quasi permanente: un vrai songe.
Image
Nous poursuivons la route via Pello, Kautokeino (où nous croisons nos premiers rennes en semi-liberté)
Image
et Alta, passant de la Suède à la Norvège via la Finlande.
Plus nous nous approchons du but, plus les contrées sauvages nous enchantent... Nous nous laissons tellement prendre par la beauté des sites traversés que, aidés par la clarté maintenant permanente, nous en oublions presque de nous arrêter pour manger et dormir !
Image
Image
Et nous restons bouche bée face à un tel spectacle.
Image
Après six jours de voyage et bien plus vite que prévu, nous apercevons enfin le célèbre rocher.
Image
Image
Après tant de kilomètres parcourus, nous avons cette satisfaction personnelle, comparable à celle qui surgit après un effort ou un défi : "Nous l'avons fait !"
Image
Et pour couronner le tout, nous avons l'immense bonheur de contempler le soleil briller de ses mille éclats au "milieu de la nuit"...
Image
Certes le site est touristique mais l'ambiance qui y règne mérite d'être vécue. Peu avant et peu après le spectacle de minuit, les lieux sont littéralement envahis par des centaines de touristes amenés par cars.
Les cinq continents sont représentés et ce joyeux tumulte tranche avec le calme que ces contrées inhospitalières imposent.
Mais cela ne dure pas. Passé le moment crucial, tout ce petit monde s'engouffre dans les bus qui repartent aussitôt vers les hôtels ou les paquebots environnants.
Et c'est à ce moment que l'irréel reprend le dessus. Se promener au soleil, à deux heures du matin sur ce sol battu par les vents en compagnie des rennes restera à jamais une expérience forte.
Être au Cap Nord et ne pas en profiter aurait vraiment été dommage.
Image
Image
Les quelques villages de pêcheurs si typiques offrent des havres de paix bienvenus après tant de kilomètres passés derrière le volant.
Image
Image
Que ce soit à pied ou à vélo, nous sortons avec joie des sentiers battus tout en faisant attention à la faune et à la flore. Une seule consigne : prévoir des habits chauds ! Il ne fait pas plus de 5°C et les rayons du soleil ne parviennent que difficilement à nous réchauffer, contrés constamment par un vent parfois aussi fort que froid. Mais ça tombe bien : nous aimons le froid ! :suspect:
Image
Après trois jours passés à parcourir en long et en large ces contrées inhospitalières,
Image
nous nous dirigeons vers les Lofoten avec le sentiment partagé de, déjà, prendre le chemin du retour mais surtout de partir vers d'autres découvertes prometteuses.
Sur notre route, Tromsø nous offre le spectacle étonnant d'un ville animée, moderne, vivant au rythme des saisons... et du soleil permanent. Sa cathédrale arctique mérite le détour.
Image
Si notre but premier était de joindre rapidement les Lofoten, nous nous sommes laissés tenter par l'île de Senja, vantée par certains guides et parfois même préférée aux célèbres voisines. Bien nous en a pris car les paysages sont tout simplement époustouflants.
Image
De fjord en crique, de crique en fjord, nous prenons un réel plaisir à longer la côte déchiquetée qui nous offre à chaque virage une vision enchanteresse.
Image
Image
Au départ de Gryllefjord, nous jetons un dernier coup à ces contrées de conte de fée... avant de subir les assauts du vent et de la mer à bord de notre frêle ferry.
Image
L'arrivée en fin de soirée à Andenes, au Lofoten, est accueillie avec grand soulagement !
Et l'excitation monte d'un cran : Verra-t-on des baleines ? :roll:



Répondre

Retourner vers « Pays du Nord de l'Europe »